couv27510493

Résumé :

Depuis douze ans, le pouvoir a été usurpé au royaume d’Harcilor.
Cyr, un homme de savoir, et son fils adoptif, Kaaz, ont constitué une école secrète.

En effet, dans ce monde certaines personnes naissent dotées de pouvoirs magiques : les Silarens.
Seulement, il n’est pas toujours aisé de déceler ses pouvoirs.
Ils seront bientôt rejoints par une jeune femme bien mystérieuse qui a beaucoup à leur apprendre.

Alors que Litar, reconnu comme l’être le plus puissant du royaume s’absente durant quelques temps, ils entrevoient pour la première fois la possibilité d’agir.
Parviendront-ils à retrouver leur liberté ? Feront-ils les bons choix ?

Mon Avis :

Pour commencer je voudrais remercier Livraddict de m’avoir permis de lire « Le Royaume d’Harcilor » en partenariat avec Sandra Lemoing. Merci également à l’auteur de m’avoir envoyé son livre au format ebook dans un joli mail personnalisé et de s’être mise à disposition en cas de questions sur son roman.

Pour ce qui est du livre justement, et bien mon avis est mitigé. Le premier tome de Powerful est loin d’être mauvais, mais il ne sera pas un coup de cœur. Pourquoi ?

Tout d’abord l’histoire : Sympathique elle nous emmène dans un royaume qui a été, il y a plusieurs années, victime d’un coup d’état. Désormais les usurpateurs règne sur le royaume d’Harcilor, et qui dit tyrannie dans un roman fantasy dit également rébellion. Et celle ci sera menée en grande partie par des jeunes adultes et des adolescent dans un monde de magie et de nature. De quoi faire une bonne histoire dans un univers très intéressant à exploiter.

Ce qui a péché, c’est plus le style. Il est simple, le langage est recherché, mais le tout rend un peu désuet, du moins très différent de ce qui se fait maintenant au niveau de la littérature fantasy. De par la manière de parler des personnages qui, pour la plupart reste des adolescents, que par les descriptions des actions. Celles si sont bien décrites, mais à vouloir trop bien écrire je n’ai ressenti aucune ferveur et très peu de passion dans les combats et les discours de nos protagonistes. Ce qui est dommage car il y avait matière à les rendre plus épiques.

Parlons un peu des personnages justement. Il y en a beaucoup, mais tous sont bien mis en avant et je n’ai pas été perdu au niveau de qui est qui. Ils ont tous une petite histoire, un passé qui impact sur leur présent, et leurs sentiments sont bien mis en avant. Mais, car il y a un mais, certains font l’objet de paradoxe dans leurs comportements. Kaaz par exemple est censé représenter le guerrier courageux et altruiste, ayant pour but de ramener la paix en se vengeant des tyrans qui ont détruit sa famille tout en protégeant les faibles. Seulement à certains passages du romans il passera de la figure forte à la figure de l’enfant boudeur, tel calimero, et ce pour des raisons ridicules. Selna aussi, elle qui devrait ressentir une haine viscérale envers son ennemi préférera être le modèle même de l’abnégation plutôt que de se venger.

Et tout ce qui m’a dérangé est en fait là. Les personnages sont trop « claires », ils veulent représenter le bien, peu importe la crédibilité de leur actions et surtout, tout ce résout trop facilement tel une flopée de deus ex machina. J’ai également eu du mal avec Selna : quand on voit toutes les compétences que l’auteur lui donne, on comprend bien vite que le livre est plié. Alors oui, c’est le personnage principal, normale qu’elle soit plus forte que les autres, mais à ce point ? Et de nouveau l’histoire subit une perte de crédibilité.

Dommage, mais il faut dire que je préfère la dark fantasy ou du moins la fantasy moins manichéenne, et pour un premier essai l’auteur s’en sort bien, car l’histoire reste agréable et rapide à lire. Il conviendra parfaitement aux amateurs de fantasy ado ou de fantasy plus légère, et pour ce qui est du tome 2 je le lirai en espérant y voir une évolution et plus d’assurance.

Pour terminer, si vous avez envie de lire Powerful : Le royaume d’Harcilor voici le lien Amazon du livre : http://www.amazon.fr/dp/1517314097 . Lisez le si vous avez du temps, car malgré ces petites coquilles l’histoire reste intéressante et l’univers à un fort potentiel, que j’attends de voir développé dans les tomes suivants.

Publicités